CR réunion d'informations avec les ES3 et ME2

Aller en bas

CR réunion d'informations avec les ES3 et ME2

Message  helou le Mar 1 Avr - 20:02

Réunion information pour les ES3 et ME2


Secrétaire : NAULET Hélène

Le bureau de la promo ES2 s’est réuni avec les ES3 et ME2 pour les informer sur le mouvement actuel et nos revendications.
Puis un temps été proposé pour poser des questions, débattre.
Voici ce qu’il en est ressorti :


Intervention d’un ES3

« Nous avons fini notre stage donc la gratification ne se pose plus, nous sommes dans notre mémoire donc nous ne sommes pas complètement investit … (ce que nous entendons) MAIS nous sommes tous concerné par ces textes juridiques qui sont sortis, dans la mesure où nous allons bientôt devenir futur professionnel du social ».

Elle pose la question : « mais qu’est ce que va devenir notre profession avec toutes ces réformes ??? sans parler du reste (contre la délinquance, protection de l’enfance, …) ; Notre profession et ses valeurs sont vraiment bafouées !! »



Intervention d’un autre ES3

« Et parlons de la forme que va prendre cette formation : la formation par alternance est remise en cause. On va aboutir par faire une licence, aller à la fac pour apprendre notre futur métier ?? avec des stages écourtés ??? »
« en tant que futurs travailleurs sociaux, nous allons être percuté de plein fouet »


Réponse

« On est en train de faire des hypothèses sur le devenir de notre profession et sur sa forme mais le processus est déjà entamé : la formation en alternance est mise à mal !!!
Qu’est ce qu’être éducateur spécialisé ? Qu’est ce que le travail social ? »

« Pour l’instant nous sommes plus ou moins épargné en Loire Atlantique, il y a quelques cas individuels, mais une situation problématique individuelle n’est-il pas un problème collectif ? »



Question concernant le type de financement

La gratification vient-elle en déduction, en surplus ou supprimer les assédic ou autre type de financement ?
Les réactions ont été de ne pas réfléchir en ces termes là. Il ne faut pas avoir un positionnement individuel, certains n’étant financés par aucun organisme, … Il s’agit d’une gratification pour tout le monde, quelque soit la durée du stage et quelque soit le type de financement.


Réaction à propos des positionnements des terrains de stage

Ce qui dérange : que les terrains ferment leurs portes en disant que « pas de financement, pas de stagiaires ». Ne peut-on pas réfléchir autrement en se demandant « comment peuvent-ils se mobiliser autrement que par un blocus des entrées de stagiaires ? »
Situation paradoxale : les terrains de stage sont nos formateurs de terrain et en même ils nous bloquent l’entrée en stage. Que veulent-ils ? des futurs professionnels issus de fac ? de système hors alternance ?



Concernant la gratification
: allons-nous devoir rendre des compte aux terrains de stage sous prétexte qu’ils nous gratifient ?? Les stagiaires peuvent se sentir « prisonnier » dans le sens où le terrain valident nos stages et depuis la réforme font partie intégrante de la validation au diplôme ; Donc situation tendancieuse.

Nous remarquons peu de mobilisation de la part des travailleurs sociaux actuellement en poste, ils sont dans leur quotidien, etc. ; Ne peut-on pas penser à une commission qui prendrait contact avec ces travailleurs sociaux ??


Pour toutes infos oubliée ou erronée me le dire. Merci.

helou

Messages : 14
Date d'inscription : 25/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum