compte rendu de la coordination régionale du 23 avril à Nantes

Aller en bas

compte rendu de la coordination régionale du 23 avril à Nantes

Message  Anneas le Jeu 24 Avr - 11:54

Réunion régionale 23/04 CFEJE Nantes

Présents :
Nantes – Lorient – St Brieux – Rennes – Bruz – Hérouville saint Clair (Caen) – Canteleu – Le Havre – Angers – Alençon
Excusés : La roche sur Yon – Brest
Ordre du jour :
1 Présentation tour de table
2 Positionnement de chaque école
3 positionnement général
4 mandat pour Limoges
5 actions prochaines

1. Présentation, positionnement de chaque école
Nantes : on se base sur les constats de Montrouge car se sont nos point communs. Nous demanderons ensuite à faire partie des négociations qui suivront ( concertation )
Saint Brieuc : oui mais. Phase de reflexion par rapport au non. Ils vont aller voir les professionnels pour informer. Volonté d’un accord national. Ils devraient être en stage depuis un mois, seulement quelques personnes n’ont pas de stage, seulement 2 personnes dans leur promo (ES) sont concernées par la gratification.
Hérouville : oui mais. N’ont pas abordé le non pour l’instant. Leur directeur est secrétaire général du GNI. Beaucoup de mal à mobiliser les promotions. Vont rencontrer les syndicats. AG le 28, au retour des vacances, puis rencontre avec les syndicats. A la dernière manif ils étaient 60.
Lorient : Non à la gratification.Réflexion centrées sur la défense des formations en alternance et du statut de stagiaire.
Rennes : oui mais. Elargissement du débat sur la précarité étudiante, et aux niveaux 4. Ils ont voté non à la circulaire, mais oui à la gratification. 100% en stage ou personne. Ne souhaitent pas de petits arrangements.
Bruz : oui mais, mêmes revendications que Rennes. Leur centre de formation est bloqué depuis ce matin, ils souhaitent qu’on élargisse régionalement voire nationalement.
Angers : oui mais. Objectif : sauver les années qui peuvent l’être. Les ASS1 devaient partir en stage au 15 mai, stages repoussés à Septembre. Soutenus par leur direction.
Rouen : oui mais, avec une reflexion sur le non : plus simple. Blocus il y a 3 semaines. Phase de resensibilisation.
Le Havre : oui mais. Petite école, suit les positions de Rouen.
Alençon : discussion entre le oui mais et le non. Difficultés à mobiliser. Rejoints par les professionnels.
La Roche sur Yon : pas présents mais ont mandaté Nantes pour voter pour eux. Même position.
Brest : pas présents, mais ont mandaté Saint Brieuc pour voter pour eux. Même position.

2. Positionnement général
Arguments du non :
Si le temps de stage est gratifié, quel sens donne-t-on au temps passé à l’école ? A-t-on un statut différent ? Reste-t-on apprenant, ou avons-nous un statut entre salarié et apprenant ?
Si on est gratifiés, est ce qu’on va nous demander d’en faire plus pendant nos stages ?
Va-t-on être considérés comme remplaçants à moindre coût ? C’est déjà le cas dans de nombreuses structures.
On est en cours de formation, on a des compétences. Si on rémunère ces compétences acquises en formation, cela signifie t’il que les salariés non diplômés ne méritent que 398€ eux aussi ?
On apporte des choses à la structure, mais celle-ci, en tant que site qualifiant, nous apporte aussi beaucoup. Y a-t-il besoin d’une contrepartie financière ?
Quand on arrive sur un stage, on est apprenant, pas travailleur.
La gratification peut légitimer le fait que sur certains terrains de stage, il n’y ait pas de formateur terrain.
Doit-on superposer les débats gratification/précarité étudiante ?
• Arguments du oui mais :
Le fait de gratifier des stagiaires a du sens, car on acquiert des compétences, qu’on met au service des institutions. Aucun sens à ne pas gratifier tout le monde.
Lors des stages à responsabilités, nous sommes considérés comme professionnels, donc cela implique la nécessité de nous gratifier.
Il existe des travailleurs sociaux pas payés : ce sont des bénévoles, qui ne sont pas formés, cela génère parfois des problèmes.
Positionnement : on peut refuser la circulaire en l’état actuel des choses. Cela ne renie pas le fait qu’il y a des problèmes de précarités chez les étudiants.

Nous sommes tous d’accord pour : - que la circulaire ne soit pas appliquée dans son état actuel
- une concertation quadripartite : état, employeurs, centres de formation, étudiants.
- un statut spécifique des travailleurs sociaux en formation (qui inclurait les ME )
Le retrait de la circulaire parait obligatoire.



NOUS AVONS DONC VOTE :
Non à la circulaire en l’état. 14 pour, 0 contre, 1 abstention.

Concertation quadripartite : 14 pour, 0 contre, 1 abstention.

Egalité public-privé : 15 pour, 0 contre, 0 abstention.

Défense de la formation par alternance : 15 pour, 0 contre, 0 abstention.

Si il y a gratification, cela doit passer par un organisme tiers, pour conserver le statut d’apprenant.

4. Mandat pour Limoges.
Sont mandatés :
Jean Baptiste, ES, Lorient
Laure, ES, Angers.

Vont les accompagner : Ewen, Nicolas (ES, Saint Brieuc), Bérangère (ES, Lorient).

5. Actions à venir.
Localement :
Bruz : campent place du parlement à Rennes demain.

Angers : demain matin, bloquent l’autoroute lors de son inauguration.

Nantes : on doit aller à la CAF.

Nécessité de rallier les syndicats et les professionnels à notre cause : comment? A réfléchir!!!

Le 30 avril : on propose à la coordination de Limoges d’occuper les 22 DRASS de France, ou les préfectures. On a besoin d’un symbole commun pour se faire entendre.
15 personnes de Bruz vont accueillir les Lillois à Paris. Rien n'a été voté pour le 30 aujourd'hui, des propositions ont été faites en vue de la coord' nationale, le symbole commun y sera défini.

Pour les 13 et 14 mai : on demande à ce qu’une délégation soit reçue aux assises du travail social organisées par les ASH. On porte à Limoges l’idée d’un festival, regroupant les groupes musicaux qui peuvent exister dans les promos, des stands pour diverses associations à vocation sociale, tout le monde emmène des produits locaux. On campe à Paris, il faut trouver l'endroit... Puis le 14, on va au ministère voir Xavier Bertrand, pour faire une grande manif !! Parcours et organisation a réfléchir, à la coord' nationale?

Comment va-t-on à Paris ? En bus ? En train : occupation massive des trains sur toute la france par tous les étudiants qui montent sur Paris??? Les syndicats peuvent aider au niveau de la logistique.



Prochaine réunion régionale : le 7 mai à Lorient. 10h 18h.



Prochaine assemblée générale : 28 avril à 17h30 au CFEJE : point sur la réunion grand ouest et la coord' nationale.




Prochaine manifestation : 30 avril.

Anneas

Messages : 20
Date d'inscription : 01/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: compte rendu de la coordination régionale du 23 avril à Nantes

Message  sofi le Jeu 24 Avr - 21:33

merci Anne de ton investissement pour toutes les promos & des retranscriptions quasi en direct live flower

A lundi donc !

sofi !
sofi
sofi

Messages : 14
Date d'inscription : 04/04/2008
Age : 46
Localisation : entre nantes et st naz

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum