un appel à dire non à la gratification

Aller en bas

un appel à dire non à la gratification

Message  Flo le Lun 7 Avr - 21:05

Sur le forum tsfactifs, un nouveau post d'un gars de Lorient pour un appel à dire non à la gratification... Et oui à un RME... A méditer en tout cas...

Flo
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: un appel à dire non à la gratification

Message  john le Lun 7 Avr - 22:57

peux-tu mettre le lien direct vers ce post ?

ainsi que de préciser ta réflexion vis à vis de cette prise de position... merci "Flo" Wink
avatar
john

Messages : 6
Date d'inscription : 02/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re :

Message  Flo le Mar 8 Avr - 0:41

Voici le lien (j'espère que cela va marcher cette fois car j'avais essayé de poster l'adresse du forum il y a une semaine, sans succès) http://tsfactifs.forumpro.fr/gratification-des-stages-f8/appel-au-non-a-la-gratification-t537.htm#2852
Pour ce qui est de l'argumentaire, inutile de reprendre les arguments avancés dans le post par les étudiants de Lorient, mais rajoutons ceci :

Ce décret, même si il est appliqué est discriminatoire de fait, car ce n'est pas avec 400 euros par mois que tu peux vivre; donc cela ne résout rien aux conditions de vie précaire que rencontre les étudiants en travail social, et c'est encore majoritairement ceux qui ont un capital économique suffisamment élevé qui vont pouvoir prétendre suivre une formation en travail social...
Par ailleurs, c'est encore une fois de plus à une sacralisation de la "valeur travail" que l'on assite avec ce décret, car c'est bien à une rémunération en contrepartie d'un travail effectué qu'invite celui-ci. Bientôt, on demandera au stagiaire d'être productif ...sous peine de délocaliser son emploi...euh pardon, son stage!
C'est pourquoi réflechir à une véritable rémunération pour tous et sur toute la formation, par le biais d'un RME décent (différent des ASSEDIC) semble plus approprié...

Par ailleurs, la gratification cristallise un mouvement historique des étudiants en travail social, alors que c'est un des coups parmi de nombreux autres portés au travail social depuis quelques années...
Voilà John, ma position est précisée...

Flo
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: un appel à dire non à la gratification

Message  john le Mar 8 Avr - 3:08

thanks Very Happy (ça fonctionne) et merci pour tes précisions,

premier jet ...

Gratification pas viable :
pour ma part, je pense qu'il faut bien prendre en compte le contexte politique et économique où nous sommes afin de voir qu'une revendication en terme de gratification n'est pas viable, je m'explique...

Partant de l'idée que le gouvernement à répondu à une attente des jeunes (valoriser les stagiaires) avec un décret qui a été pondu afin de caresser dans le sens du poil l'électorat, d'un sens certains auraient pu se satisfaire de cela mais il faut bien replacer cette stratégie politique dans son contexte, la france est en crise économique, et de fait la politique du président est de tirer un maximum sur les finances, pas de débloquer des budgets.

Ce qui m'amène à penser que si gratification il y a, ce ne sera pas par l'Etat qui financera mais plutôt délégué à la région (principe de la décentralisation) de fait la majorité qui a fait une "super loi" en faveur des jeunes passe le bébé à la région qui devra se dépatouiller de cela.

conclusion : disparité entre les régions en terme de possibilité de financement qui se verront obligées soit de lever d'impôt (avec la grogne qui ira vers la région et non le gouvernement), soit en négociant avec les lieux de stage (qui se sont positionnés d'ailleurs sur un non catégorique), soit en trouvant une parade pour passer outre la notion de gratification (convention de stages de moins de trois moins).

Ce qui laisse quasi pas de chance de voir cette revendication aboutir...

De plus, il sera intéressant de voir se préciser la position des associations / institutions qui par la rupture de bon nombres de convention de stage on réussi leurs levées de bouclier et à envoyer les travailleurs sociaux en colère, au front... qu'en est t-ils de leurs réelles motivation en terme de recrutement des futurs professionnels ???

il est donc indispensable d'avoir une position claire et de si tenir et surtout de ne pas se satisfaire du moindre comme nous avons pu l'entendre aujourd'hui (heu hier Laughing ) mais bien de ce qui serait le plus viable, non pas pour la branche des travailleurs sociaux mais bien pour l'ensemble des étudiants (mettre en avant la nécessité d'un revenu minimum de substances pour les étudiants)

comme Flo l'a bien souligné, il ne faut surtout pas se laisser leurrer par une gratification de 400 euros, mais bien d'exiger que la précarité des étudiants soit prise en compte et que des solutions pérennes soient apportées...


j'ai donc préciser de mon point de vu nos objectifs de revendications ...


OBJECTIFS :

1 - Défendre une formation de qualité par l'alternance (notion de "formation professionnelle", de "stage qualifiant" en lien avec la réforme de la formation d'Educateur Spécialisé de Juin 2007 notamment, de l'intérêt du lien entre l'apprentissage des Savoirs et des "Savoirs-Faire")

2 - Défendre une formation dans de bonnes conditions

notion de précarité des étudiants : réfléchir à des propositions pérennes afin de contrecarrer la précarité des étudiants (moyen : RME, facilité d'accès aux logements, aux transports, aux permis de conduire etc...)

notion de statut du stagiaire : (moyen : travailler sur des conventions de stage plus précise d'un point de vu objectifs de formation, réfléchir à un suivi effectif et efficient des stagiaires sur le lieux de stage)

refuser un rapport employeur/employé : surtout avec un statut de stagiaire, qui aurait seulement les devoirs, mais pas les droits que peut offrir le statut d'apprentis, soit une formation en apprentissage au rabais.

3 - Défendre une formation sans discriminations (ASSEDIC/Boursiers/CIF/etc. ; secteur privé et secteur public ; formations de niveau III et de niveau IV) : EGALITE DES CHANCES!!


ce n'est qu'une ébauche de réflexion ... qu'en pensez vous ?
avatar
john

Messages : 6
Date d'inscription : 02/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Post sur le site du social "Appel à dire non (...)

Message  Charlott le Mer 9 Avr - 11:58

Hello à tous, j'ai trouvé ce post sur le site du "social.fr, il provient des étudiants de Lorient.
ça doit être de la même veine que celui sur le forum tsactifs...
Mais bon ? Boycotter la gratification, est-ce la solution ?
Charlie






"Appel au NON à la gratification
Nous affirmons que nos préoccupations actuelles ne se réduisent pas au gel de nos formations. En effet, un éventuel déblocage des fonds ne ferait qu’appliquer une même gratification reconnue unanimement comme discriminatoire (inégalités public / privé, entre les différentes formations, en fonction des sources de financement...). De plus, la gratification cautionne la précarité des étudiants : de quelle égalité des chances parlons-nous ?

Nous refusons que les structures privées endosse le rôle de financeurs puisque cela remet en cause le principe d’alternance de nos formations (maintien de la durée des stages) ainsi que notre statut de stagiaire apprenant (contre le rapport employeur / employé).

Par conséquent, il est impératif de se prononcer pour le retrait de la circulaire du 27/02/08, en vue d’une réelle concertation tripartite (terrains de stage, centres de formation, étudiants) avec les pouvoirs publics.

Nous vous invitons donc fortement à dire NON à la gratification et réfléchir ensemble sur les solutions et véritables points à aborder à la coordination nationale, ainsi qu’à toutes les AG :

• Financement sur l’ensemble du parcours de formation par des organismes indépendants : allocation d’autonomie, RME...

• Statut du travailleur social en formation : charte du stagiaire, code déontologique...

Ce mouvement s’inscrit dans un contexte où l’ensemble du monde social se doit de s’interroger : remise en cause de la convention 66, revendication Bac+3, problème de veille sociale... Une chance quasi unique de réunir les différents acteurs de nos formations s’offre à nous, notamment pour garantir la nécessaire représentativité de nos métiers ainsi que la défense des usagers.


Les étudiants de Lorient réunis en A.G. (07/03/2008)"

Charlott
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: un appel à dire non à la gratification

Message  john le Mer 9 Avr - 14:22

Charlott a écrit:Mais bon ? Boycotter la gratification, est-ce la solution ?

et toi tu en penses quoi ?


p.s : vu le nombre croissant de personnes qui lisent ce post ça serait bien de donner aussi votre avis sur cette position, il en va de nos revendications...
avatar
john

Messages : 6
Date d'inscription : 02/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un appel à dire non à la gratification

Message  Charlott le Mer 9 Avr - 16:17

J'en pense que cette partie du forum est appellé EXPRESSION LIBRE/DEBAT.
J'en pense que je n'ai toujours pas de stage comme beaucoup d'étudiants en France et que pour l'instant je ne serai pas présentable au DE l'année prochaine !Principe de réalité !
Je cherche des solutions moi aussi...après ça appartient à chacun de boycotter ou pas...Je n'ai de conseil à donner à personne...

Charlott
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: un appel à dire non à la gratification

Message  john le Mer 9 Avr - 22:58

Charlott a écrit:J'en pense que cette partie du forum est appellé EXPRESSION LIBRE/DEBAT.

... heu oui .... et Laughing

Charlott a écrit:J'en pense que je n'ai toujours pas de stage comme beaucoup d'étudiants en France et que pour l'instant je ne serai pas présentable au DE l'année prochaine !Principe de réalité !


arf la galère je te souhaite bien du courage pour tes recherches, de fait il est on ne peut plus important de trouver une solution rapide mais bien réfléchi afin d'éviter que ce genre de situation se reproduisent... se qui pour ma part est susceptible d'arriver si nous restons sur la demande de gratification...

Charlott a écrit:Je cherche des solutions moi aussi...après ça appartient à chacun de boycotter ou pas...Je n'ai de conseil à donner à personne...

moi si hahaha Laughing naaan je rigole !!! j'aime bien ta tournure de phrase Wink
après l'échange de points de vu n'implique pas forcement un rapport de domination dans le partage d'opinion, de fait, de pouvoir donner son avis, donne matière a construire une réflexion commune... ce qui somme toute me parait très constructif...

et toi t'en pense quoi gratification ou non gratification ? (le relou ^-^)
avatar
john

Messages : 6
Date d'inscription : 02/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un appel à dire non à la gratification

Message  sofi le Jeu 10 Avr - 10:02

salut,

Je voulais rebondir ( bounce + tongue ) juste sur ce truc là ;
Défendre une formation sans discriminations (ASSEDIC/Boursiers/CIF/etc.

Perso ; je touche les assedics (environs 900€/mois).
Bien sûr ; je cracherais pas dans un 300€ et + ... cela dit ; est-ce vraiment équitable vis à vis de ceux qui touchent que dalle ? (mais bien sûr que nan ......... qu'elle est bêêêteuh !!! Rolling Eyes ).

Je suis perplexe sur cette question là précisement...

En ce qui concerne la gratification ; je suis okey avec tes objectifs john (coucou john !). Il en va de même d'ailleurs pour les ASS et la réforme du diplôme.
C'est d'ailleurs pour cette raison que bon nombres d'étudiant(e)s ASS n'ont pas obtenu leur DE l'année dernière (sur nantes ; plutôt peinards à priori ... Paris, Poitiers etc... un taux de réussite au DE plus que lamentable... Surement que les stagiaires étaient beaucoup beaucoup beaucoup moins compétent(e)s que ceux des promos d'avant (faut croire Rolling Eyes + scratch ).

Brefouille ; y a matière à discuter, en effet, sur le métier (la profession) de travailleurs (et travailleuses Wink ) social (en tension donc ...).

@ +
sofi
avatar
sofi

Messages : 14
Date d'inscription : 04/04/2008
Age : 46
Localisation : entre nantes et st naz

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un appel à dire non à la gratification

Message  john le Jeu 10 Avr - 15:27

(rebondissons bounce rebondissons bounce hahhaaa Laughing )

kikou sofi (sophie haha j'avais pas compris ^-^)

autre réflexion :
je ne comprend pas trop les positions si différentes entre les centres de formations, qui devraient se positionner plus clairement et plus unanimement, qu'en est-il de leur côté militant ?
j'ai l'impression qu'ils subissent les lois et réformes dictés par des décideurs et financeurs (virement managerial du travail social), comment la réforme du diplôme a pu passer tel quel avec tout ce que ça implique, quel statut pour les m.e pour les e.s, économie sur toutes les fonctions / les postes, quels avenir pour les travailleurs sociaux... fusion des centre de formations et tous ce que ça implique (diminution de la qualité pédagogique, fin de la formation en alternance au profit de formation universitaire très scolaire / technique)

on parle de différents acteurs qui sont parti prenante dans tout ce chanbouellement, employeur, état, étudiant, centre de formation....

je n'ai pas l'impression que chacun c'est positionné clairement.... comment peu on continuer la formation quand il y a la moitié des e.s et autres formation qui ne trouvent pas de stage, mettant ainsi en péril leur diplôme...

au delà de ça, l'argument on ne peut pas stopper la formation pour ne pas mettre en péril les autres et la formation en cours.... arf ça me fait mal d'entendre ça, qu'est ce qu'un diplôme lorsque l'on voit l'évolution du métier si l'on ne fait rien... il faut un message fort....

j'ai quelque peu un sentiment d'amertume vis a vis du champs social... sommes nous si frileux et tourné vers soit, sommes nous pas les premiers à faire la leçon aux autres ???

où est notre mission d'accompagnement à l'émancipation de la personne en temps que sujet, si l'on se conforme aux évolutions sociales tournées vers l'individualisme ...

ma pensée est un peu en bazar (ça doit être le café ça ^_^) mais j'ai quelque rancune vis a vis du "travailleur sociale" devrions nous pas être des interlocuteur privilégier du gouvernement vis à vis de la question de la précarité d'une manière générale ? nous n'avons pas de position forte du fait d'un replis sur soit et notre petit confort.... et paf pavé dans la mare... pourquoi sommes nous si cher payé, notre travail n'est pas une vocation a la base.... j'ai peur que notre statut de "privilégié" nous aveugle vis a vis de ce qui se trame politiquement parlant... arf
avatar
john

Messages : 6
Date d'inscription : 02/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un appel à dire non à la gratification

Message  Ricmuche le Ven 11 Avr - 21:57

Il ne faut pas oublier que le travail est un objet de torture, pour tous

Ricmuche
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: un appel à dire non à la gratification

Message  john le Ven 11 Avr - 23:54

Ricmuche a écrit:Il ne faut pas oublier que le travail est un objet de torture, pour tous

arf merci éric Laughing
avatar
john

Messages : 6
Date d'inscription : 02/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un appel à dire non à la gratification

Message  sofi le Ven 18 Avr - 13:46

bon-jour,

au fil des AG et surtout au fil des décisions prises par la Drass (en loire atlantique), j'en viens à me positionner en faveur du "non" !

En effet, ces décisons prisent dans l'urgence (et après avoir tapé du points sur la table par la différentes manifs) une somme a été dégagée : soit !

Toutefois ... qu'en est-il des autres revendications ?

que d'chi ! Rolling Eyes

Une sale impression d'avoir un bel o-os à ronger ... et un ; "on" va leur filer des tunes pour leur stages dans le privé et ils vont pu nous faire iech (je sais ; je regarde ça du haut de ma f'nêtre mais tant pix ! je ne suis qu'une simple étudiante après tout alien ).

Je pense également à nos collègues EJE pour qui le problème est loin d'être réglé (financement caf & mairie).

Je n'ai absoluement rien à gagner dans cette histoire sauf.... mes convictions perso et ça bon diou bon diou ; "on" me les enleveras pô ! bounce

bien à vous,
sofi
avatar
sofi

Messages : 14
Date d'inscription : 04/04/2008
Age : 46
Localisation : entre nantes et st naz

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un appel à dire non à la gratification

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum